Geneviève Martignac, animatrice de l’association

Mon parcours:

  • Bac. d’éducation physique et sportive réalisé en Belgique en 1992,
  • B.T.S. en agronomie tropicale réalisé en Guadeloupe,
  • 12 années passées dans l’administration de la fonction publique territoriale,
  • 6 années d’expérience dans l’agriculture (production de petits fruits rouges et plantes médicinales) interrompues suite à un incendie.
  • Depuis 2013, formations en énergétique durant lesquelles j’ai réalisé :
    1. Shiatsu de style “Nakazono” et thérapies traditionnelles orientales (4 ans) : certification obtenue auprès de Philippe Ronce – Ecole “Shiatsu des 5 sens”– (Médecine Traditionnelle (énergétique) Chinoise – Shiatsu Familial – Shiatsu Thérapeutique – Auto-shiatsu / Do-In / Misogi – Ampuku – Kototama – Polarités – Yi King);
    2. Qi-Gong auprès d’ Eva Wong, enseignante chinoise taoïste;
    3. Énergétique – magnétisme – projection d’énergie auprès de Pascal Peissel, acupuncteur;
    4. Géobiologie, radiesthésie et reboutage – divers stages.
  • Depuis 2019 : formation d’enseignante en Shiatsu – Assistanat auprès de Philippe Ronce – Ecole de Shiatsu des 5 sens.
  • Depuis 2020 : animation d’ateliers d’auto-shiatsu pour l’association “Shiatsu-Art de vivre”.

Ces diverses expériences m’ont permis (et me permettent) de chercher l’équilibre de l’être dans ses dimensions physique, mentale et existentielle.

Ce qui m’anime, c’est l’écoute du corps et la prévention à la santé permettant de trouver un apaisement, un état intérieur de calme, de liberté et de joie.

Spécificité de ma pratique de shiatsu.

Philippe Ronce 2018

L’enseignement que j’ai reçu de Philippe Ronce, (école limousine: « Shiatsu des 5 sens »), représentant du style “Nakazono” en France, est en lien direct avec les fondements de l’énergétique Japonaise et la médecine traditionnelle chinoise.

Philippe ronce a publié chez Trédaniel en 2014 : “le bon point point au bon moment”, un traité d’auto-shiatsu destiné au grand public. Un deuxième livre sortira en 2021 intitulé “Shiatsu de notre nature profonde”, le rééquilibrage des énergies subtiles sur les 8 cadrans polarisés du corps.

Philippe Ronce a été, à partir de 1970, l’élève de Sensei Nakazono, maître japonais réputé d’Aikido, de Shiatsu et de Kototama (“les mots-âme”).

Sensei Nakazono pratiquant le Misogi – Photo : Philippe Ronce 1973 à Santa Fe

Sensei Nakazono a été l’étudiant, puis le compagnon de route de quatre grands maîtres de la tradition japonaise :
 O Sensei Ueshiba, fondateur de l’Aikido,
 Georges Oshawa, l’”inventeur” de la macrobiotique,
 Sensei Sakai, guérisseur et détenteur de la voie TE A TE (la main de l’esprit),
– Sensei Ogasawala, qui lui transmit les enseignements du Kototama.

Ce Shiatsu transmis par Sensei Nakazono est global, il intègre la théorie des méridiens, l’imposition des mains, établit des liens entre le corps et l’esprit, le dense et le subtile, le manifesté et le non manifesté. Il donne du sens aux symptômes et au psychisme. 

C’est un shiatsu doux et pénétrant dont les mouvements proviennent du hara (centre énergétique du bassin).  Le donneur est ancré dans le sol, les manœuvres s’effectuent principalement en seiza et kiza. Le Kototoma est également utilisé lors de la pratique du shiatsu.

Selon une chorégraphie particulière, la totalité du corps est travaillée, suivant le cheminement des méridiens (principaux et merveilleux). Le toucher est modulé en fonction de la qualité énergétique et des besoins ressentis. Certains points d’acupuncture sont tonifiés, dispersés, chauffés au moxas ou équipés d’aimants.
Des préconisations d’hygiène de vie sont également proposés : exercices de santé, auto-shiatsu, misogi, diététique,…

Visiter le site professionnel de Geneviève Martignac